Les chevaliers de la table ronde

Alors que nous avons testé dans des conditions désastreuses avec Coco et Jocelyne, Thibault et moi avons réellement senti du potentiel. Nous nous sommes donc plongés dans les règles et après mûre réflexion, je me suis décidé à l'acheter dans la boutique de aucoindujeu.com (encore merci à Sébastien pour ses précieux conseils).

Nous avons donc testé Les chevaliers de la table ronde avec un troisième joueur revenu du Canada il n'y a pas si longtemps, j'ai nommé Jeanjean. A trois, le félon n'était pas indispensable, nous avons donc joué sans ... Résultat : aucune difficulté ! Nous avons fini pépère de chez pépère le jeu. Me serais-je complètement planté dans l'achat de ce jeu pourtant signé Bruno Cathala et Serge Laget ?

La troisième partie fut la bonne : nous avions décidé de jouer avec le félon. Erwan (à prononcer ervent) nous avait rejoint ce qui portait le nombre de joueurs à 4 ! En début de partie, nous avons chacun tiré une carte d'allégeance parmi les 5 proposées (4 cartes "Loyal" et 1 carte "Félon"). Puis nous avons joué... Pour résumer la partie :

  • J'étais persuadé que Thibault était le félon malgré le fait qu'il ait participé plus qu'activement à la réussite des quêtes.
  • Jeanjean (Sire Tristan pour l'occasion) s'est pris un rocher dans la gueule en début de partie contre les catapultes : GROS NAZE ...
  • Erwan, pour qui c'était la première partie, jouait comme s'il était le félon, ne voulant sacrifier aucun point de bravoure, se baladant entre les quêtes sans rien faire, jouant comme de la merde quoi ...
  • Et moi qui n'étant pas félon tentait tant bien que mal de souder cette équipe bien disparate. C'est pas forcément la vérité mais l'ambiance était géniale !
Au final, les chevaliers ont perdu, nous avons découvert qu'aucun d'entre nous n'était le félon, qu'en gros, nous étions des supra mauvais ...
Thibault, après la partie m'a parlé d'une nouvelle approche du jeu : Pourquoi ne pas délaisser les quêtes comme le Graal, Excalibur et Lancelot et se concentrer sur les pictes, saxons et tournoi du chevalier noir ? En effet, la perte des quêtes principales apporteraient son lot d'épées noires au château mais nous permettraient de déchirer les autres quêtes et de surtout ne pas se prendre les catapultes qui nous ont semblé les plus difficiles à combattre. Enfin, toute cette théorie est bien jolie mais s'il y a vraiment un félon, cela risque d'être bien plus compliqué que prévu.

En gros, un superbe investissement qu'il me tarde de ressortir pour jouer avec ma bande chevaliers à l'image de Perceval pour Erwan !

Fiche descriptive des Chevaliers de la table ronde

2 réactions:

LGMS a dit…

très bon jeu, le félon est utile car ça met un gros doute!
Par contre j'avais oublié qu'il faut laissé du temps à Erwan, beaucoup beaucoup beaucoup de temps pour qu'il assimile bien les règles...
JeanJean

Erwan a dit…

Je met peut être du temps pour assimiler les règles, mais moi je ne me suicide pas bêtement au bout de 3 tours, laissant mes pauvres compagnons lutter avec courage, contre les forces du mal et un félon malicieux invisible!!

P.S: au passage c'était qui le dernier survivant!