Le monopoly en temps de guerre, çà sert !

Mr. MonopolyAlors que je lisais le superbe livre The Game Makers : The Story of Parker Brothers from Tiddledy Winks to Trivial Pursuit de Philip E. Orbanes dont je vous ai déjà parlé auparavant pour la naissance du jeu Pit à paraître au mois de Septembre, je suis tombé sur un article très intéressant intitulé "Le secret du Monopoly". Je vous l'ai traduit ici dans notre langue de Molière car je sais qu'il y a toujours des anglophobes parmi vous. Vous trouverez une petite illustration que j'ai scannée du livre.

Quand les forces de l'air alliées ont commencé à risquer leurs vies lors de missions aériennes au dessus de l'Europe occupée, le partenaire anglais de Parker Brothers trouva une façon d'utiliser le jeu du Monopoly afin de venir en aide à tous ceux qui avaient été capturés par les allemands. Le Bureau Britannique de la Guerre travailla alors avec un groupe restreint de membres de Waddington afin de modifier les plateaux de Monopoly que la Croix Rouge était chargée de livrer aux prisonniers de guerre. Ils eurent l'idée de creuser avec précision des entailles dans les plateaux de jeu et juste avant de coller les étiquettes, de les "remplir" avec des boussoles, des documents et des cartes qui décrivaient les routes à emprunter pour s'échapper des prisons dans lesquelles les prisonniers étaient retenues.
A l'époque, les cartes furent imprimées sur de la soie car elles ne faisaient pas de bruit lorsqu'elles étaient ouvertes. De plus, les membres de Waddington avaient tellement perfectionné leur procédé que tous les aviateurs britanniques avaient dans le talon de leurs bottes une carte en soie de Waddington au cas où ils seraient capturés.
Jouer aux jeux d'argent étaient monnaie courante chez les Allemands, les Italiens et les Autrichiens. On ne connait pas exactement le nombre d'aviateurs qui furent sauvés par le Monopoly mais 35000 prisonniers de guerre ont réussi à s'enfuir des prisons et à rejoindre leurs compagnons en sécurité.

Image tirée de The Game Makers : The Story of Parker Brothers from Tiddledy Winks to Trivial Pursuit

2 réactions:

Jean-Cyril a dit…

Intéressante comme anecdote mais bon je suis étonné que les allemands n'aient pas vu le tour!

Fr a dit…

Tu as beau être étonné, c'est ce qu'il s'est passé ;)